Absent en Septembre: une solution le vote par procuration

Votre question :

« Je ne suis pas là les 20 et 27 septembre prochains, je veux voter. Comment faire ? »

Notre réponse :

Si en septembre prochain, vous ne pouvez pas vous rendre vous-même dans votre bureau de vote mais que vous voulez vous exprimer pour l’avenir de notre commune, vous avez la possibilité de voter par procuration !

Pour ce faire, vous devez vous rendre personnellement au commissariat de Police afin de remplir le formulaire de procuration, muni de votre carte d’électeur ainsi que des informations concernant la personne à qui vous voulez donner procuration (nom, prénom, adresse et date de naissance).

Si votre état de santé ou une infirmité sérieuse vous empêche de vous rendre au commissariat, vous pouvez demander à ce qu’un personnel de police se déplace chez vous pour établir la procuration. Cette demande doit être faite par écrit et accompagnée du certificat médical ou du justificatif d’infirmité.

Si vous ne savez pas à qui donner votre procuration, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous proposerons une personne qui acceptera sans souci.

Publicités

Parlons du Handicap!

loi_handicap

Que dit la loi à ce jour ?

L’ordonnance du 26/09/14 constate que l’échéance du 1er janvier 2015, définie initialement par la loi handicap de 2005 en matière d’accessibilité des établissements recevant du public, des bâtiments d’habitation et des services de transport public de voyageurs, «du fait du retard accumulé» n’a pas réussi à être tenue.

Le Parlement a définitivement ratifié ce mardi 21 juillet cette ordonnance qui prévoie de nouveaux délais pour la mise en accessibilité des lieux publics, sous l’opposition des associations de handicapés. Le Sénat ayant adopté définitivement le projet de loi, dans la version votée la veille par les députés, elle s’applique dès à présent.

Tout ceux qui ne sont pas en conformité avec l’obligation d’accessibilité doivent déposer en mairie ou en préfecture, d’ici octobre 2015, un «agenda d’accessibilité programmé» (Ad’ap), dans lequel ils s’engagent à réaliser les travaux dans un certain délai.

Pour «80% des établissements», le délai est de 3 ans maximum comme ceux ayant une capacité d’accueil de 200 personnes maximum. Des durées plus longues (jusqu’à 6 ans, voire même 9 ans), sont prévues pour les établissements de grande capacité ou les patrimoines comprenant plusieurs établissements ou qui sont «en difficulté financière avérée». Ceux qui ne déposent pas un Ad’ap seront passibles d’une sanction de 2 500 euros et s’exposeront à des poursuites pénales.

Et à Wasquehal ? Qu’en est-il ?

handicap moteurSi certains bâtiments sont d’ores et déjà équipés pour le handicap moteur (Mairie, Cinéma Marie-Christine Barrault, quelques écoles) il reste beaucoup à faire et dans les demandes de subventions faites au Conseil Général avant les élections de Mars 2015, ce n’est pas moins d’une quinzaine de projets qui avaient été soumis à demande de subventions. Preuve du retard pris par la ville sur ce dossier et de la non-volonté de prise en compte des personnes en situation de handicap dans notre quotidien.

Lors de la fin de ce mandat, il faudra rapidement dans le cadre de l’analyse globale des besoins de travaux sur nos bâtiments municipaux, mettre en place un audit réel de l’accessibilité des lieux pour que toutes les wasquehaliennes et tous les wasquehaliens puissent profiter de nos équipements de façon globale.

Mais nous n’oublierons pas que l’accessibilité n’est pas uniquement une accessibilité motrice.

handicap visuelIl y a le handicap visuel, avec par exemple la mise en place d’un site internet réellement accessible à tous, mise en place de plaques en braille sur l’ensemble des bâtiments de la ville avec un historique du lieu (en lien avec l’Office du Tourisme).

Nous étudierons également la constitution d’un fond littéraire sonore de qualité afin de permettre à toutes et tous d’écouter les livres qu’ils ne peuvent pas ou plus lire ainsi que la création d’une bibliothèque en braille au sein de la Médiathèque…

handicap auditifIl y a le handicap auditif également, avec par exemple :

La mise en place de traduction directe des réunions en LSF (sur demande au départ, puis de façon systématique par la suite)

C’est dans ce cadre également que nous avons rencontré cette semaine la société Crescendo-ElectroAcoustique, société wasquehalienne spécialisée dans les boucles électromagnétiques permettant aux personnes malentendantes d’accéder au contenu sonore des films, des pièces de théâtre, des réunions publiques, … grâce à leur appareillage et à un équipement spécialisé du lieu recevant les spectacles ou les réunions.

Nous avons déjà discuté de lieux à équiper en priorité dans notre commune. L’église Saint-Nicolas, qui reçoit régulièrement des concerts, n’est pas prioritaire en effet, pour les spectacles musicaux et les concerts, la boucle électromagnétique n’est pas la meilleure solution. Par contre, la Salle du Conseil Municipal (qui sert également de lieu de réunions), le Cinéma Marie-Christine Barrault et la Salle Gérard Philipe, la Salle Pierre Herman pourraient tout à fait être équipés.

Nous souhaitons également étudier la possibilité, en lien avec l’équipe pédagogique et avec son accord de participation et de fonctionnement, d’équiper une école de la ville permettant ainsi d’accueillir les enfants malentendants dans les meilleures conditions d’apprentissage possible. Dans le même cadre, nous voulons que l’ensemble des structures partenaires des écoles (classes de découvertes ou autres lieux d’accueil) permettent d’accueillir tous les enfants scolarisés de notre commune.

PPITout cela devra faire l’objet de pré-études de faisabilité et d’analyses des différents lieux ainsi que d’un chiffrage précis pour chacune des salles à équiper. Pour notre part, nous souhaitons intégrer ces projets dans le plan pluriannuel d’investissement de la ville que nous mettrons en place dès la fin d’année 2015 pour les 4 ans qui viendront 2016-2020.

 

Un miracle pour Saint Clément?

WP_20150724_006L’an dernier, pendant la campagne, il n’y eut pas de mots assez durs pour accuser l’équipe municipale sortante (et sortie) d’avoir délaissé le patrimoine de la ville et ainsi d’avoir mis en danger l’ensemble des bâtiments communaux. Et l’équipe de Mme Ducret avait promis un audit de l’ensemble des biens wasquehaliens afin de pouvoir mettre en place un Plan Pluriannuel d’Investissement.

Le souci? Point d’audit et donc point de PPI… Une gestion d’urgence des travaux, un peu d’affichage et… des soucis qui arrivent forcément à des moments pour le moins opportuns!

Passons sur le bureau tout neuf, qui était il est sûr prioritaire. Nous avons dans la ville bien des questions sur l’urgence de la superbe porte vitrée de la grange de la Ferme Dehaudt (qui n’était demandée par personne et absolument pas prioritaire) alors que les travaux pour la commission de sécurité eux étaient faits mais que personne n’a fait passer la dite commission! Nous pourrions aussi nous demander l’urgence qu’il y avait à remettre de la peinture dans le hall de l’Espace Gérard Philipe (c’est beau, mais ce n’est pas une question de sécurité donc d’urgence!). Et les écoles? il y a eu des travaux dans les écoles (si on excepte l’équipement en alarmes qui sonnent mais ne déclenchent l’arrivée de personne!)?

Non! Rien de Sérieux! Rien d’organisé ou de plWP_20150724_005anifié! Juste de la gestion à la petite semaine sans vue sur l’ensemble du mandat… Dommage!

Mme Ducret avait annoncé qu’elle Maire, l’église Saint Clément ne serait pas fermée… Elle n’a pas menti, de peu… C’est la Délégation Spéciale qui a été obligée de prendre la décision suite aux chutes de briques bien dangereuses pour les passants et les fidèles!

Pour notre part, dès le premier Conseil Municipal qui suivra la désignation du nouvel exécutif de notre commune, nous mettrons en place une commission qui devra prendre en charge l’analyse de l’ensemble du patrimoine communal et faire des propositions rapides pour remettre en sécurité et aux normes tous les bâtiments municipaux par ordre de priorité. Cette remise en état des bâtiments comprendra systématiquement un volet environnemental et un volet d’aménagement au handicap. Evidemment, pour l’ensemble de ces travaux, le maximum de subventions seront demandées à l’ensemble de nos partenaires en fonction des lieux et des remises en état!

Parce que gouverner c’est prévoir, et que ne pas prévoir c’est déjà gémir!

 

51 rue Lucien Viseur

 

WP_20150724_007Nous avons appris dans la presse que les habitants de la rue Lucien Viseur avaient signé une pétition (42 signatures sur 46 riverains) concernant un permis de démolir suivi d’un permis de construire concernant la construction de 10 logements (4 appartements et 6 maisons) sur des parcelles formant un terrain de 1075m² avec 12 places de parking.

La campagne électorale aidant, certains se sont immédiatement exprimés mais sans prendre la peine de vérifier les informations, sans se rendre sur place ni même consulter les documents disponibles au Service Urbanisme de la ville où ils auraient été très bien accueillis par le personnel municipal. Nous nous y sommes, pour notre part, rendu ce mercredi 22 juillet et nous avons consulté l’ensemble des documents, noté les informations et pris quelques photos des documents.

Quel est le projet ?

WP_20150722_006Déposé le 26 mars 2015 pour une construction de 7 maisons et 4 appartements, il a été modifié le 21 avril 2015 avec comme modification 6 maisons et 4 appartements et un local à vélos. Les appartements sont prévus face à la rue, en limite de trottoir, une impasse dessert les maisons et une douzaine de places de parking. Le total de la construction est de 726m².

Qui l’a accepté ?

WP_20150722_001Le permis de construire n’a pas été accepté par la Commission Spéciale après son installation mais bien par l’Adjointe à l’Urbanisme de Madame Ducret, Madame Soinne le 26 juin dernier, entre le délibéré du Conseil d’Etat (le 22) et l’installation de la Commission (le 30).

Quels sont les problèmes ?

Soulevés par les riverains, les problèmes qui se posent concernent :

Les nuisances sonores le long des jardins avec l’impasse permettant d’accéder aux maisons et parking.

WP_20150722_007Le vis-à-vis des appartements sur les jardins des maisons.

La vue et l’apparence de la rue avec la façade des appartements moderne au milieu des maisons 1930.

L’éventuelle perte de valeur de leur bien immobilier.

De notre côté, nous y voyons d’autres soucis :

L’isolation du pignon de la maison sise au 53 : aujourd’hui protégée par la maison du 51, la destruction du bâtiment entrainera une perte d’isolation et de protection.

WP_20150722_003Le nombre de places de stationnement est limité à 12 pour les 10 logements. Certes la réglementation prévoit 1 emplacement par logement mais on sait que dans le secteur, il y a déjà un souci de parking. Cela ne va pas aider l’ensemble du quartier à trouver un confort de places alors qu’il n’y a de toute façon pas suffisamment de solutions de transports en commun pour aider.

Le fait que l’ensemble de la construction soit prévu en équipement électrique et sans aucune disposition pour mettre en place de l’énergie renouvelable.

Notre avis :

Dans le cadre de ce projet – mais également de tout projet de construction immobilière dans notre commune – si nous ne pouvons pas maîtriser l’ensemble des paramètres, nous pouvons mettre en place des critères permettant de négocier avec les promoteurs des accords.

Tout d’abord, il nous semble important d’abord qu’une information réelle et complète des riverains devrait être mise en place afin que ses derniers soient prévenus du projet et de ses conséquences, mais que l’aménageur puisse aussi connaître les contraintes des riverains qu’il pourrait intégrer dans le projet.

Deuxièmement, il faut absolument prendre en compte dès l’initiation du projet, les possibilités de transports en commun et la contrainte du stationnement dans le quartier et pas uniquement sur le projet.

Ensuite, tout projet de construction dans notre commune doit prendre en compte dès les premiers plans, une étude qualitative de son impact sur l’environnement : sonore et de consommation de fluides. Il faut lier également la possibilité de construction de bâtiments à énergie positive ou tout au moins la production intégrée d’électricité et d’eau chaude.

Enfin, il faut négocier avec le promoteur la possibilité de prendre en compte dans le projet le préjudice des riverains directs. Dans le cas présent, il est pour nous évident que suite à la destruction de la maison du 51, le pignon de la maison 53 devrait entrer dans le projet de construction et donc qu’une prise en charge intégrale de l’isolation et d’une réfection du pignon devrait être mis en condition de l’obtention du permis de construire dans le cadre de l’aménagement de l’ensemble du projet.

 

 

Du fond plutôt que de la forme!

CENTRE DE WASQUEHAL

3 listes sont déjà en train de diffuser un premier tract de campagne. Oui oui un tract, avec en avant leur photo, leur slogan et un petit mot annonçant qu’ils sont candidats. De projet point, Wasquehal oublié, ils nous parlent d’eux…

Madame Ducret, malgré l’annulation des élections, poursuit dans son document à nommer ses coéquipiers adjoints, ses colistiers élus, et sa fonction ancienne, oubliant que depuis le 30 juin, elle est redevenue comme tout un chacun une simple citoyenne de Wasquehal, et que si elle a toujours un « cœur de mère » elle n’est plus « maire de cœur » de notre commune.

D’autres blogs ont déjà parlé des peines encourues, certains parlent déjà d’un éventuel recours… Comme si la situation de notre commune n’était pas déjà assez compliquée qu’il fallait d’ores et déjà ajouter à tout le passif politicien Wasquehalien un présupposé futur procès de plus à notre palmarès et laisser une épée de Damoclès planer sur une élection dont les dates ne sont mêmes pas encore officiellement fixées !

Madame Ducret doit arrêter de penser qu’elle est toujours Maire et se remettre dans la peau de la meneuse d’équipe et de la candidate, même si cela ne lui plait guère. Elle doit tirer le bilan de ses 15 mois d’actions dans notre commune où elle nous avait promis de rassembler et où elle a divisé, provoqué, démoli, saccagé parfois le passé de notre commune, le considérant comme le passif de Gérard Vignoble.

Faire de la politique au sens noble du terme, c’est construire ensemble un projet et donner une vision à l’ensemble des citoyennes et des citoyens d’un avenir que nous voulons meilleur et positif pour chacun.

Pour notre part, nous continuerons à travailler, à discuter, à vous rencontrer pendant tout l’été parce que Wasquehal mérite mieux que ces attaques personnelles et ces manœuvres politiciennes.

Discutons cet été, Décidons en Septembre ! Wasquehal pour Vous !

Bernard Hanicotte choisit Jérôme Dehaynin?

Intox BH Bleu Turquoise Après avoir annoncé un local de campagne au 185 rue de Marcq, nous avons eu la surprise de constater qu’un nouveau local vient d’être ouvert juste à côté de la mairie!

Un joli local tout fraîchement repeint de blanc et avec de magnifiques rideaux… Bleu Turquoise!

Alors Bernard Hanicotte choisit-il Jérôme Dehaynin pour les couleurs de sa campagne ou est-ce une tentative de récupération politique?

Et bien non! Rassurez-vous! C’est juste une coïncidence chromatique!

 

Alors! On vote quand : 13 et 20 ou 20 et 27 septembre ?

Votre question:

« Pour finir j’aimerai savoir quand est-ce qu’on vote! Est-ce que c’est bien le 20 et le 27 Septembre? »

Notre réponse:

Dans notre commune, les dates des 20 et 27 septembre circulent et reviennent régulièrement comme choix du Préfet pour organiser le 1er et 2nd tours des élections municipales partielles de Septembre prochain. Mais le préfet se refuse toujours à confirmer ces dates qui ont fuité sur le site internet de la préfecture visiblement sans que cela ne soit réellement volontaire.

En effet, le Conseil d’Etat a statué et a prononcé son délibéré d’annulation le 22 juin dernier.

Dans les textes, le Préfet a alors 3 mois pour organiser de nouvelles élections. Peut-on considérer qu’en choisissant la date du 20 septembre pour le 1er tour, il respecte le texte alors que le 2nd tour aurait lieu dans ce cas le 27 soit 5 jours après les 3 mois donnés pour cette organisation ? C’est possible mais ce n’est pas certain.

Le souci, c’est qu’un autre texte de même niveau juridique, indique que le Préfet doit organiser les élections à des dates qui permettent à un maximum de nos concitoyens de pouvoir être candidats et participer aux opérations de vote. Si le Préfet décide que le vote aura lieu le 20 septembre, la limite des dépôts des candidatures serait alors le 3 septembre à 18h00 en Préfecture.

Si le Préfet choisit alors pour se protéger du 1er texte de fixer les élections aux 13 et 20 septembre (soit 2 jours avant la limite des 3 mois), il tombe alors sur le souci que la date limite de dépôts des candidatures devient le 27 août… pendant les vacances ! Certains pourraient alors lui reprocher de ne pas avoir pu participer aux élections pour cause d’absence…

Dans un cas comme dans l’autre, un problème se pose et il est certain que personne ne souhaiterait qu’une nouvelle procédure d’annulation soit mise en place pour un souci de dates… mais comme on sait qu’à Wasquehal tout est possible…

Le ministère de l’Intérieur doit trancher mais ne l’a pas encore fait alors que la date devait être connue officiellement cette semaine. Il va nous falloir attendre encore un peu afin d’être définitivement fixés !

Inscription sur les listes électorales

Votre question :

« Bonjour. Je ne suis pas inscrit sur les listes électorales de Wasquehal mais je veux voter lors des élections. Comment faire? »

Notre réponse :

« Dans le cadre des élections municipales partielles suite à une annulation ou pour un autre motif, les listes électorales ne sont pas ré-ouvertes et donc pour pouvoir voter en septembre prochain, il faut que vous vous soyez inscrit sur les listes électorales avant le 31 décembre 2014.

Sauf dans 2 cas précis :

* Vous allez avoir 18 ans avant le samedi précédent le 1er tour du vote (si c’est entre les 2 tours cela ne fonctionne pas!)

* Vous avez été muté pour votre travail et vous avez du même coup du déménager et vous vous êtes installés récemment dans notre commune

Dans ces 2 situations vous pouvez demander votre inscription jusqu’à fin août début septembre (en fonction de la date du vote).

Renseignez-vous en mairie! »